Suivie annuel des essaims

  • 2020

    À cause du confinement en cette année un peu particulière, les travaux qui auraient dû être fait en mai ont été réalisé au mois de juin. La création d'essaims spécifiques pour réaliser des fécondations n'a pu être fait à temps.
    Du coup, nous ne réaliserons pas cette année une première phase de test de fécondation.
    Néanmoins, nous avons déposé 4 ruches :

    Une ruche de souche pure "J30"

    Une ruche de première descendance de "S58"

    Une ruche hybride entre une souche locale et une reine de "S58".

    Une ruchette hybride entre différentes souches locales.

    Nous verrons fin août le comportement de ces 4 ruches et de l'exploitation mellifère de leur nouveau site.

  • Bilan saison 2020

    Suivi du mois de Juillet 2020 :

    Malheureusement, l’essaim de la ruchette a disparu. Il semblerait qu’il y a eu un essaimage massif.
    Est ce que la faible ressource alimentaire présente dans la ruchette et autour du secteur a poussé à cet essaimage ?
    Concernant les 3 ruches fortes, la ressource en miel disponible dans la ruche a diminuée (poids inférieurs lors de l’installation) mais la présence de ponte et une population conséquente font que nous sommes plutôt rassurés.
    Toutefois, les prairies, proche des ruches, sont pâturées assez fortement et le potentiel mellifère semble faible.

    Suivi du mois d’Août 2020 :

    Concernant le ruche avec la souche pure, la hausse accueille des abeilles et la présence de miel (faible mais présent) sur 4 cadres permet d’imaginer une bonne adaptabilité mais que les ressources mellifères sont toutefois modérées.
    Concernant les 2 autres ruches, le poids a augmenté pour l’une et stabilisé pour l’autre. Personne n’est dans la hausse.

    Suivi du mois de Septembre 2020 :

    Concernant le ruche avec la souche pure, la hausse est toujours pourvu d’une faible quantité de miel sur 4 cadres mais peu sont operculés.
    Concernant les 2 autres ruches, le poids est faible pour les deux. La hausse n’accueille aucune abeille et les cadres non construits n’ont pas touchés. Il n’est pas possible dans l’état où elles se trouvent qu’elles survident à l’hiver.
    Il est donc décidé de transhumer les 3 ruches sur le rucher d’un apiculteur bénévole afin de les alimenter pour avoir suffisament de ressources pour passer l’hiver.

    Suivi du mois dE DECEMBRE 2020 :

    Il s’avère que l’une des ruches faibles n’a pas survécu à l’automne. La faible ponte du mois d’août due à une ressource mellifère trop minime n’a pas permis de fortifier l’essaim pour compenser la mortalité des abeilles d’été.

    BILAN APICOLE 2020 :

    L’installation trop tardive des ruches due au confinement et une faible capacité mellifère du territoire ont malheureusement abouti à la disparition de 2 essaims sur 4. Mais l’expérience nous aura appris quelques enseignements dont un nourrissage plus fréquent  à réaliser durant quelques jours après l’installation des ruches et aux alentours de début août afin d’augmenter la ponte des abeilles d’hiver.


2021 - Actions à mener

  • Fécondation des premières reines de l'écotype "Noires de Savoie"

    Réaliser une première fécondation sur ce rucher à environ 2000 mètres d'altitude

  • amélioration des HIC par l'import de pollinisateurs domestiques

    Protocole et étude à réaliser

Contact

  • Courriel

    contact [@] mont-thabor-Savoie.fr

  • Communes du site NATURA 2000 S37

    Modane-Valfréjus
    Orelle
    Valmeinier