Amélioration des Habitats d'intérêt communautère

Rucher de fécondation de l'abeille noire de Savoie
  • Construction du Rucher

  • Suivi des ruches

  • Abeilles noires de Savoie

    • Objectifs et description du projet

      Le projet a trois objectifs.

      • Restaurer, ou améliorer les H.I.C. induisant l'amélioration de la biodiversité, et par voie de conséquence des espèces animales en dépendant (Galliformes de montagne)
      • Vérifier que les H.I.C. soient toujours préservés et en capacité d'accueillir une biodiversité importante. Ce sera aussi un indicateur de bonnes conditions d’accueil de pollinisateurs sauvages
      • Préservation de la diversité génétique par la protection de l'abeille noire indigène
    • Objectif n°1 - Etude de l'amélioration des H.I.C. par l'apport de pollinisateurs domestiques

    • Objectif n°2 - Vérification de la capacité d'accueil du population de pollinisateurs sauvages

    • Objectif n°3 - Cahier des charges du site de fécondation

      L’objectif principal de la Fédération Européenne des Conservatoires d’Abeilles Noires consiste à maintenir la diversité génétique des populations d’abeilles endémiques de notre pays (Apis mellifera mellifera) dans des conditions les plus proches des conditions naturelles de vie de cette sous-espèce.

      1/ Maintenir sur place un rucher permanent

      Les conservatoires devront maintenir un effectif minimum (en nombre de colonies) qui correspond à une population naturelle d’abeilles ainsi qu’un régime de reproduction d’une population considérée comme de grand effectif (minimisant les effets de la dérive génétique). Ainsi, la dynamique d’évolution de cette population restera sous l’influence de la sélection naturelle (maintien dynamique de la diversité adaptative de cette population). Le conservatoire doit maintenir l’ensemble de la diversité génétique de la population observée lors de sa création.

      Pour un rucher de fécondation, un minimum de 8 ruches est nécessaire.

      2/ Créer une zone cœur où dans un rayon minimum de 3 km, aucun autre écotype d'abeille n'existe

      Elle correspond à la zone sanctuaire du conservatoire. C’est dans cette zone que le travail de conservation doit maintenir un niveau de diversité originelle et de pureté le plus proche possible du standard de l’abeille locale originelle Apis mellifera mellifera. La délimitation de la zone sanctuaire correspond au territoire d’une population d’abeille (au sens de la génétique des populations). Cette population d’abeilles est constituée d’un ensemble de colonies installées en sédentaire et dont le cycle biologique annuel, notamment la production des reines, des mâles et la fécondation, sont réalisées de manière naturelle et en totalité dans la zone cœur.

      3/ Créer une zone tampon de 7 km de rayon limitant l’hybridation possible

      Le conservatoire doit viser également à mettre en place une zone tampon de 7km de rayon supplémentaire de la z one cœur qui servira à ralentir les flux de gènes provenant des zones si tuées au delà, afin de limiter les risques d’introgression. Dans cette zone, on essayer a de favoriser la mise en place d’abeilles noires sans pour autant avoir la nécessité d’un niveau de pureté équivalent à celui de la zone cœur.


    Contact

    • Courriel

      contact [@] mont-thabor-Savoie.fr

    • Communes du site NATURA 2000 S37

      Modane-Valfréjus
      Orelle
      Valmeinier